bienvenue sur le site de l'asbl Jeune Et Citoyen banniere centre participation et citoyenneté logo asbl jec
  Reveir à l'accueil
Accueil / à l'asbl JEC ? / STOP les préjugés!

STOP les préjugés!

Cet été, deux groupes de jeunes se sont réunis chacun pendant une semaine pour se rencontrer autour de la question des préjugés, des stéréotypes à caractère raciste et de la discrimination.

 

Armelle (JEC), avec la complicité de l'artiste multi-facettes Carl Roosens, a animé ces rencontres, en forme d'ateliers de création artistique audio-visuelle.

 

Chacun des groupes a conçu des films d'animation en stop motion.

Ces créations originales parlent d'eux, de leur histoire, de leur rapport aux autres, de la différence et la manière dont ils la vivent.

Le résultat est surprenant, déroutant, interpellant. Les quatre courts-métrages font un matériau riche, jeune et peu conventionnel pour parler des préjugés en ouvrant l'imaginaire des participants, quel que soit leur âge.

Les bandes son des films ont été réalisées à partir d'improvisation musicales des jeunes durant les ateliers.

 

Nous avons le plaisir de vous présenter ces productions!

 

 

L'un d'eux, Bas les masques a été sélectionné pour être projeté lors du festival À films ouverts à Bruxelles en mars 2017.

Il a obtenu une mention du jury pour "l'audace, la dimension expérimentale, les témoignages frappants et la diversité du groupe".

 

Merci au jury, à l'équipe du festival et aux spectateurs.

Bravo à Laura, Aïda, Léna, Sarah, Halima, David, Mehdi, Hanane, Mohamed & Yassine!

Et puis encore merci à Carl Roosens, Aurélia & Ophélie de Coup2Pouce et Emmanuel Coenen.

 

 

 

Pour découvrir l'ensemble des productions, c'est sur notre chaîne Youtube ou juste ici en-dessous :

 

 

 

VIDEP, à travers le Collectif Coup2pouce, a été partenaire du projet, dans l'animation, le montage et la diffusion des films d'animation.

Ils ont été intégrés à l'émission Coup2pouce "Identité à la carte", diffusée le 6 novembre sur BX1.

L'émission est disponible en ligne ici.

 

 

Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles à travers son appel à projets annuel "Projet de la Citoyenneté et de l'Interculturalité 2015".